Au début, j’ai pris une claque !

Quand j’ai décidé de me lancer en freelance, j’avais bien évidemment mon secteur d’activité bien ancré dans un coin de ma tête : le Community Management.

Lorsque j’ai effectué ma veille informationnelle sur le Community Management, j’ai vu passé des phrases choc comme celles-ci : « Dans 6 mois, il n’y aura plus de Community Manager », « Le métier est déjà mort », « Ne vous lancez pas dans cette voie, c’est peine perdue », « C’est sous-payé et vous êtes exploité » etc.

Vu comme ça, ça fait peur… Nous sommes d’accord ! Je me suis donc penché sur le sujet en prenant un exemple concret. Et quoi de plus concret qu’un de ses clients ? Le magasin spécialisé dans l’équipement et le matériel de tennis sur la métropole Lilloise : Extreme Tennis Lille-Croix.

Après de longues discussions avec les deux gérants, nous avons tout de suite constaté qu’il était impossible de se passer de la communication digitale (et notamment Facebook). Compte tenu de la cible majoritairement présente sur ce réseau social, il était dans notre devoir de continuer d’alimenter ce support et d’évaluer à moyen/long terme les perspectives quant à un changement, ou non, de stratégie.

Et maintenant, ça va beaucoup mieux.

Aujourd’hui, cela fait plus d’un an que nous travaillons ensemble et il n’est pas question de se séparer de Facebook. À l’heure où les algorithmes évoluent à vitesse grand V. D’ailleurs, on peut lire sur la toile que le contenu organique s’éteint pour laisser place à la publicité payante. C’est bien évidemment une généralité et elle a ses limites. Nous enregistrons continuellement des scores d’engagement et d’interaction records, ce qui nous pousse à penser que la visibilité organique a encore de beaux jours devant elle.

La plateforme Social Media que j’utilise au quotidien, c’est Swello ! Leur équipe a publié un article de blog sur le Community Management : Pourquoi ne faut-il plus négliger votre community management ? Voici le lien si vous souhaitez approfondir votre lecture.

Le métier de Community Manager n’est donc sûrement pas là de s’éteindre. Attention tout de même à ne pas prendre le CM pour un super-héros. Oui, nous avons une vie sociale, une famille, des amis et des passions ! À mon sens, il reste encore trop sous-côté.

Jim Carrey qui tape sur un clavier (Source : Bruce tout-puissant, le film)

Longue vie au Community Management !

Si vous avez envie de vous lancer, je propose des coachings adaptés à votre niveau (débutant ou confirmé). Vous aurez toutes les clés pour devenir un véritable couteau-suisse. Contactez-moi pour plus d’informations.

Pin It on Pinterest

Share This